la presse en parle

Charlotte Filou et Antoine Courvoisier composent un couple parfait (…)  duo savoureux que composent les deux comédiens, habiles à visiter la gamme des sentiments et des stratégies de séduction.

Le Temps – Marie-Pierre Genecand, 2019

*

Polly, véritable Juliette des temps modernes, incarnée à merveille par Charlotte Filou, drôle et vive, pétulante et maligne.

L’Humanité – Marina Da Silva, 2016

*

 Huit comédiens chanteurs tricotent avec ardeur leurs 28 rôles d’exclus avec, à la tête du cortège, Charlotte Filou en retentissante Polly.

La Tribune de Genève – Katia Berger, 2016

*

Pour accompagner le texte de Brecht et ses scènes chantées, ces «songs» poignantes dont on se souviendra. Surtout celle de Polly (Charlotte Filou).

Le Courrier – Cécile Dalla Torre, 2016

*

Dans les rôles de Mackie et de Polly, François Nadin et Charlotte Filou sont épatants.

Culture-Tops – Philippe Jousserand, 2016

*

Les acteurs fabuleux soutiennent de leur énergie le rythme frénétique de la pièce et grâce particulièrement à la pétulante Polly, incarnée merveilleusement bien par Charlotte Filou

Reg’Arts – Florianne Gani, 2016

*

Charlotte Filou, qui interprète Polly, est ainsi capable d’interpréter à peu près tous les registres (…) Un talent certain qui en aura scotché plus d’un à son siège.

R.E.E.L – Fabien Imhof, 2016

*

La pétillante Charlotte Filou (extraordinaire dans le rôle de Michette, et à qui un metteur en scène avisé ferait bien de proposer le rôle-titre dans La Dame de chez Maxim’s)

Europe – revue littéraire – Karim HAOUADEG, 2015

*

Tous sont emportés par une tornade, une Mademoiselle Sans-Gêne que Feydeau a voulue survoltée et qui ne peut l’être plus (à croquer, mutine et manipulatrice idéale, Charlotte Filou).

Le Figaro – Armelle Héliot, 2014

*

Mention spéciale à Charlotte Filou, pétulante Michette (la maîtresse blonde très « french cancan » du médecin).

Les Echos – Philippe Chevilley, 2014

*

Les interprètes  – notamment Christine Bonnard, Charlotte Filou et Arnaud Denissel – déploient une énergie  mutine, bien dosée.

Télérama – Laurence Le Saux, 2014

*

Epatants également sont les interprètes (…) Charlotte Filou (irrésistible Michette).

Le JDD – Annie Chenieux, 2014

*

Dans la version « comédie musicale » des Fiancés de Loches de Georges Feydeau au Théâtre du Palais-Royal, les comédiens sont emportés par la tornade Charlotte Filou (au centre), fougueuse et mutine Michette

Le Figaro – Armelle Héliot, 2014

*

The cast, with Charlotte Filou stealing the show as Michette the mistress, is first rate.

Musical Theatre Review – Patrick Honoré, 2014

*

Mais cette loufoquerie collective est dominée par une nature, Charlotte Filou, alias Michette. Elle est irrésistible dans ce rôle de foldingue manipulatrice.

Le Télégramme – Gilles Summer, 2014

*

à noter l’époustouflante interprétation de Charlotte Filou dans le rôle de Lorette, quelle classe, quelle énergie, quelle audace: la liberté incarnée ! Le genre de présence sur scène à laquelle on ne peut résister.

L’Union (Reims) – Cédrine Zwein, 2010

*

Souligner la performance des interprètes des trois filles de Tevye, Amélie Munier, Charlotte Filou et Vanessa Cailhol, qui apportent énormément de fraicheur au spectacle.

Musical Avenue – Samuel Sebban, 2010

*

La pétillante Charlotte Filou, tantôt acide, tantôt taquine, incarne une parfaite Cri-Cri, danseuse primesautière, chanteuse émouvante dans son interprétation de « ça m’fait quèq’chose »

ResMusica – Geneviève Allène-Dewulf, 2009

*

Il ne faut pas oublier la danseuse boulotte (excellente Charlotte Filou).

Première – Marie-Celine Nivière, 2008

*

Excellente Liesl de Charlotte Filou.

Concertclassic.com – Bernard Niedda, 2007

*

Meneuse de jeu, meneuse de revue, la mutine et adorable Michette de Charlotte Filou fait tourner les esprits et les coeurs.

Le quotidien du médecin – Armelle Héliot, 2014

*

On a été charmé par la cocotte Michette au numéro d’entrée explosif,  interprété par Charlotte Filou (un nom comme ça pour un personnage espiègle et malicieux, ça ne s’invente pas !)

Musical Avenue – Benoît Tourné,  2014

*

La belle Michette (Charlotte Filou) séduit, de son côté, toute l’assistance : parée d’un bustier pigeonnant, de collants verts émeraude et d’une robe à faux cul, elle est aussi vive que caractérielle !

BSC News – Florence Gopikian Yérémian, 2014

*

Charlotte Filou en Michette drôlissime (la colombe sur la tête lui sied à merveille).

Culture Tops – Nathalie Luquiens, 2014

*

Piquante, physique mutin et tempérament explosif, Charlotte Filou fait merveille dans le rôle de la coquette cocotte du docteur prénommée Michette.

Froggy’s delight – M.M. , 2014

*